Notre actualité

Etre un vieil homme sans être un vieillard

La décision prise par L’afadar en 2017 de ne plus appliquer la tarification définie par le Conseil Départemental du Val-de-Marne n’a pas entraîné de rupture dans la relation qu’entretenaient nos deux organismes. La liberté recouvrée de L’afadar en matière tarifaire lui a permis d’éviter à court terme de grandes difficultés économiques. Et la collaboration avec le Conseil Départemental se poursuit sur d’autres bases, comme l’atteste la signature de deux conventions ces dernières semaines.

L’une porte sur la définition d’objectifs partagés en matière de qualité de service et de public à accompagner, dans le cadre d’une convention pluriannuelle d’objectifs et de moyens (CPOM pour les initiés). Cette convention court sur 5 ans, 2018 -2022 et prévoit le versement d’une subvention du Conseil Départemental. L’autre convention porte sur la mise en place d’actions nouvelles – le sport qui soigne, prendre soin de soi par l’esthétisme et la relation au toucher, entretenir sa maison au naturel – visant à mieux accompagner encore nos bénéficiaires. Le Conseil départemental et la Caisse Nationale de Solidarité pour l’Autonomie (CNSA) financent ces trois ateliers, qui seront mis en place prochainement et qui participent de la prévention de la perte d’autonomie chez les personnes âgées. « Pour être un vieil homme sans être un vieillard » comme le chantait le regretté Serge Reggiani.

Ces soutiens financiers sont indispensables à la réalisation de notre mission. Comme l’est tout autant le soutien indéfectible apporté par la ville de Fresnes à notre action, concours sans lequel rien ne serait possible ou plus difficile, comme le bien vieillir, « de regarder toujours l’horizon, rattrapés par le temps » (extrait d’une chanson de Gil Grand).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *